Paul Eugène CANCEL

« Je sui en parfaite santé. Je vous envoi ma fotografie. Votre dévoué fils Paul ».

C’est par ces mots que le 5 août 1915, Paul Eugène CANCEL, 2e classe au 22e RIC, disparu à l’attaque du fortin de Beauséjour (Marne) le 24 février 1915, écrit à ses parents et à sa soeur Augusta, depuis le camp allemand de Celle dans le Hanovre (Allemagne) où il est retenu prisonnier.

image
Carte postale envoyée depuis le Cellelager dans le Hanovre. Collection particulière.

image

Le camp de Cellelager (camp principal car il y en avait plusieurs) est situé a 35 km au nord-est de Hanovre, carte ci-dessous :

image

Il y restera jusqu’au 28 novembre 1918, date de son rappatriement sur Montpellier. Après être passé au 24e RIC en janvier 1919, il est dirigé sur le dépôt de démobilisateur du 81e RI à Montpellier pour être mis en congé illimité de démobilisation, probablement jusqu’à la mi-juillet 1919 (campagne intérieur du 11.11.1918 au 23.07.1920).

Le 13 janvier 1920, il épouse Julie GERVAIS mon arrière-grand mère, veuve d’Emile Auguste GARREL mon arrière-grand-père, mort pour la France le 26 juin 1916 dans la Somme. Ils auront une fille Josette, qui est donc la demi-soeur de mon grand-père paternel Louis né en 1913. Josette aura 4 enfants avec Marius EMILE d’où descendance jusqu’a nos jours.

Sources :

– Documents familiaux transmis par Jean-Louis Flurin, le petit-fils d’Augusta que je remercie.

– Fiche matricule AD34 1R1215 Lodève/Montpellier. Matricules 639 à 1000. 1908 (2 MI 379/201) vue 83 http://archives-pierresvives.herault.fr/ark:/37279/vtae2208ff5efdfe1ee/daogrp/0/83

– Les opérations début 1915 en Champagne – Le Chtimiste http://www.chtimiste.com/batailles1418/1915champagne.htm

– Mon arbre en ligne sur Geneanet : Julie GERVAIS

– Arbre en ligne de Jean-Louis Flurin : Paul Eugène CANCEL

– Les prisonniers français pendant la première guerre mondiale : Camps C

– Carte des camps : www.genealexis.fr

Edit 29 novembre 2018 : mise à jour du permalien de la fiche matricule. Ah les permaliens non permanents !

Edit 5 octobre 2016 : (corrections).

Première publication : 20 novembre 2014

Thierry GARREL

@guepier92

Les morts pour la France des Nières

Comme pour Brignac, voici l’état de mes recherches sur les poilus des Nières (Saint-Laurent-des-Nières en réalité), hameau de la commune de Saint-Gervais-sur-Mare dans le département de l’Hérault.

Le monument aux morts se trouve dans le cimetière attenant à l’église.

Monument aux Morts - Les Nières
Monument aux Morts – Les Nières (Collection personnelle)

11 noms y sont gravés :

  • Basile ALQUIER : aucune information trouvée, pas de fiche MDH, aucune famille de ce nom dans les recensements de Saint-Gervais de 1911 et 1921. Un renseignement sur Geneanet : serait marié à Marie GRANIER des Nières, née en 1865. Aucun mariage dans les tables décennales.
  • Abel (Abel Laurent Jean) ALIAS est né le 16/7/1897 à Saint-Gervais-sur-Mare (Hérault). Classe 1917, matricule 586 au recrutement de Béziers. Aspirant au 297e RI. Mort sur le champ de bataille le 15/6/1918 à Courcelles Epayelles (Oise) à l’âge de 21 ans. Son décès est transcrit le 13/01/1919 à Saint-Gervais (registre 2082/69).
  • Louis (Louis Pierre Maximin) COMBÈS est né le 30/5/1893 à Saint-Gervais-sur-Mare (Hérault). Classe 1913, matricule 310 au recrutement de Béziers. 2e classe au 61e RI. Tué à l’ennemi le 20/8/1914 à Dieuze Lorraine (Moselle) à l’âge de 21 ans. Son décès est transcrit le 10/06/1920 à Saint-Gervais.
  • Justin (Justin Calixte) AUBAGNAC est né le 3/5/1883 à Saint-Gervais-sur-Mare (Hérault). Classe 1903, matricule 846 au recrutement de Béziers. Soldat au 149e RI. Mort de suite de blessures de guerre le 17/7/1915 à Noeux-les-Mines (Hôpital temporaire n° 52) (Pas-de-Calais) à l’âge de 32 ans. Son décès est transcrit le 20/07/1915 à Saint-Gervais.
  • Louis (Benjamin Louis) VIGNES est né le 5/4/1894 à Portes (Gard). Classe 1914, matricule 517 au recrutement de Béziers. 2e classe au 4e RIC. Tué à l’ennemi le 26/9/1915 à Massiges (Marne) à l’âge de 21 ans. Son décès est transcrit le 04/08/1916 à Saint-Gervais. Inhumé à la Nécropole Nationale ‘PONT-DE-MARSON’ de MINAUCOURT-LE MESNIL-LES HURLUS, tombe individuelle n°4670.
  • Alfred (Alfred Désiré Jean) GRANIER est né le 8/5/1894 à Saint-Gervais-sur-Mare (Hérault). Classe 1914, matricule 489 au recrutement de Béziers. 2e classe au 173e RI. Tué à l’ennemi le 20/2/1916 à La Courtine (Mesni-les-Hurlus) maintenant Minaucourt-Mesnil-les-Hurlus (Marne) à l’âge de 22 ans. Son décès est transcrit le 23/06/1916 à Saint-Gervais/Mare.
  • Joseph (Jean Joseph) AUBAGNAC est né le 9/3/1894 à Saint-Gervais-sur-Mare (Hérault). Classe 1914, matricule 463 au recrutement de Béziers. 2e classe au 342e RI. Tué à l’ennemi le 24/8/1916 à Fleury Thiaumont
    (Fleury-devant-Douaumont) (Meuse) à l’âge de 22 ans. Son décès est transcrit le 23/11/1916 à Saint-Gervais-sur-Mare.
  • Léon (Alexis Léon) SABATIER est né le 28/6/1883 à Saint-Gervais-sur-Mare (Hérault). Classe 1903, matricule 358 au recrutement de Montpellier. 2e classe au 342e RI. Tué à l’ennemi le 2/11/1914 à Vierstraate (Belgique) à l’âge de 31 ans. Son décès est transcrit le 06/04/1916 à Montpellier.
  • Joseph AUGÉ : pas de fiche sur Mémoire des Hommes. Décédé en 1918 (MemorialGenWeb)
  • Joseph ANDRÉ : pas de fiche sur Mémoire des Hommes
  • Norbert (Norbert Auguste) SAHUT (= SAHUC !) est né le 27/1/1892 à Saint-Etienne-Estréchoux (Hérault). Classe 1912, matricule 1020 au recrutement de Béziers. soldat au 53e RI. Mort de blessures de guerre le 2/6/1916 à Dugny (ambulance 3/18) (Meuse) à l’âge de 31 ans. Son décès est transcrit le 11/10/1916 à Saint-Etienne-Estréchoux. Norbert SAHUC figure sur le monument aux morts de Saint-Etienne-Estréchoux.

 

Fiches Mémoire des Hommes

 

Sources

 

Thierry GARREL

 

Les poilus de Brignac (34)

Pour le centenaire de 14-18 j’ai décidé de rendre hommage à tous les poilus dont les noms sont gravés sur les monuments aux morts de nos communes et nos cimetières.

Des jeunes hommes dans la fleur de l’âge, emportés par le vent de l’histoire, loin de leurs familles, de leur villages.

Voici un premier relevė du monument aux morts de Brignac (Hérault), village d’origine de ma grand-mère paternelle et source d’une palanquée d’ancêtres.

 

Le monument aux morts de Brignac en 2013 (collection personnelle)
Le monument aux morts en 2013 (collection personnelle)

Autrefois situé près du cimetière comme le montre une carte postale trouvée sur Delcampe, il fût déplacé de quelques mètres, à son emplacement actuel, au carrefour de la Route de Clermont et de la route de Cambous.

Monument aux Morts - Delcampe
Le monument aux morts à son emplacement d’origine (Delcampe).

 

Le monument est gravé de 14 noms pour 14-18 (2 pour 39-45 dont le frère de ma grand-mère Roger Salasc, résistant, mort en déportation en 1944). Mais revenons à nos « poilus » de 14. Comme on le verra par la suite, tous ne sont pas natifs de la commune, certains y résidaient car mariés à Brignac, d’autres étaient peut-être simplement propriėtaires ou avaient de la famille résidant sur place.

 

Détail de la plaque gravée (collection personnelle)
Détail de la plaque gravée (collection personnelle)

Le monument mériterait un bon nettoyage et une mise en valeur. Heureusement la technologie vient à notre secours pour faire ressortir les noms.

 

Dans la liste qui suit, le nom et le prénom de chaque poilu, tels qu’ils figurent sur le monument aux morts est indiqués en caractères gras.

 

Lorsque le département n’est pas indiqué c’est que la localité se trouve dans l’Hérault.

 

1914

1915

1916

1917

1918

 

Abréviations et Sigles

  • BCM : Bataillon Colonial du Maroc
  • BCP : Bataillon de Chasseurs à Pied
  • MDH : Mémoire des Hommes
  • RA : Régiment d’Artillerie
  • RAL : Régiment d’Artillerie Lourde
  • RG : Régiment du Génie
  • RI : Régiment d’Infanterie
  • RIC : Régiment d’Infanterie Coloniale
  • RICM : Régiment d’infanterie Coloniale du Maroc
  • RIT : Régiment d’Infanterie Territoriale
  • COA : Commis Ouviers d’Administration

 

Sources

 

Et vous, qu’avez vous entrepris pour le centenaire de la guerre de 14-18 ?