Une armée de laine au Grand Palais

Une armée de laine ? Quelle idée !
Des soldats tricotés ? Mais quelle aiguille vous a piqué ?

Il était une fois un fil, dérisoire, qui protégeait ceux dans les tranchées.
Il était une fois un lien, fragile, qui unissait ceux durement séparés.

Cent ans plus tard le récit n’est pas dénoué;
Il a juste été tricoté par Délit Maille et mille autres main zélées.

Il fallait bien un palais pour le raconter.

780 petits soldats de laine défilent dans le hall des Galeries nationales. La longue colonne (18 mètres) est un contre-point fragile et émouvant à ce que fut le monument pendant la Grande Guerre : un hôpital et un centre de rééducation dits modèles où l’on réparait les corps pour qu’ils retournent au combat.

Liens et références :

Thierry 

initialement publié le 20 septembre 2015

Publicités